Comprendre les différents types de tendinites

Les tendinites sont des inflammations douloureuses qui touchent les tendons, ces structures fibreuses permettant la liaison entre les muscles et les os. Elles peuvent survenir à la suite d’un mouvement répétitif ou d’une sollicitation excessive du tendon concerné. Parmi les différents types de tendinites, certains sont plus fréquents que d’autres, mais leur traitement reste généralement similaire. Dans cet article, nous allons explorer les différents types de tendinites, leurs causes et comment les reconnaître.

Pour mieux comprendre la tendinite, il est important de connaître le rôle et la structure des tendons. Les tendons sont constitués de fibres de collagène et ont pour fonction principale de transmettre la force produite par les muscles aux os afin de permettre les mouvements.

Tendinite du biceps

La tendinite du biceps concerne le tendon du muscle biceps brachii situé dans la partie supérieure du bras. Elle est souvent causée par une utilisation excessive du bras lors de mouvements répétitifs, comme soulever des charges lourdes.

Symptômes

Cette forme de tendinite se caractérise par une douleur au niveau de l’épaule. La douleur peut s’intensifier lors de mouvements spécifiques, tels que la flexion du coude ou la rotation de l’avant-bras. On peut également observer un gonflement autour du tendon concerné.

Tendinite d’Achille

La tendinite d’Achille affecte le tendon d’Achille, qui relie le mollet et le talon. Elle est fréquente chez les sportifs, en particulier ceux pratiquant la course à pied ou des sports nécessitant des sauts.

Symptômes

Les symptômes de cette tendinite comprennent une douleur au niveau du talon, un gonflement du tendon et une raideur de la cheville. La douleur peut s’aggraver lors de l’exercice physique ou des étirements du mollet.

Tendinite du coude

Il existe deux types principaux de tendinite du coude : la tendinite du tennis elbow et celle du golfeur’s elbow. Le premier touche le tendon extenseur du coude, tandis que le second concerne le tendon fléchisseur.

Symptômes

Dans les deux cas, les symptômes incluent une douleur au niveau du coude et une faiblesse dans la main ou les doigts. Pour le tennis elbow, la douleur se situe généralement sur la partie externe du coude, tandis que pour le golfeur’s elbow, elle se trouve sur la partie interne.

Tendinite du poignet

La tendinite du poignet peut toucher plusieurs tendons responsables du mouvement de la main. Elle est souvent causée par des activités répétitives impliquant le poignet, comme l’écriture, la dactylographie ou certains sports de raquette.

Symptômes

Les symptômes de cette tendinite incluent une douleur au niveau du poignet, un gonflement et des difficultés à effectuer des mouvements précis avec la main. La douleur peut également irradier vers l’avant-bras.

Tendinite de la hanche

La tendinite de la hanche concerne généralement les deux principaux tendons de cette région : le tendon ilio-tibial et le tendon de l’ilio-psoas. Ils jouent un rôle central dans les mouvements de la jambe et peuvent être sollicités lors de la pratique de sports comme le cyclisme ou la danse.

Symptômes

Cette forme de tendinite se caractérise par une douleur sur le côté de la hanche, pouvant s’étendre jusqu’à la cuisse voire au genou. Elle peut aussi causer des craquements ou des grincements lors des mouvements de la jambe.

Tendinite rotulienne

La tendinite rotulienne affecte le tendon situé sous la rotule et reliant le tibia à la base de celle-ci. Cette tendinopathie est souvent due à des activités sportives nécessitant des sauts, comme le volley-ball ou le basket-ball.

Symptômes

Les symptômes de cette tendinite comprennent une douleur localisée sous la rotule, un gonflement du tendon et une faiblesse lors de la flexion ou de l’extension du genou. La douleur peut s’amplifier lors des exercices physiques impliquant le genou.

Diagnostic et traitement

Pour diagnostiquer une tendinite, un médecin examinera les zones touchées et questionnera le patient sur ses activités récentes, pouvant potentiellement être la cause de l’inflammation. Des examens complémentaires, tels qu’une échographie ou une IRM, peuvent également être réalisés pour confirmer le diagnostic.

Le traitement d’une tendinite dépendra principalement du type et de la gravité de celle-ci, mais il inclura généralement :

  • du repos et une diminution des activités physiques concernées ;
  • l’application de glace sur la zone affectée pour soulager la douleur et diminuer l’inflammation ;
  • la prise d’antidouleurs ou d’anti-inflammatoires prescrits par un médecin ;
  • des étirements et renforcements musculaires spécifiques, souvent encadrés par un kinésithérapeute.

Il est essentiel de consulter un médecin en cas de soupçon de tendinite afin de bénéficier d’un diagnostic précis et adapté ainsi que d’un traitement approprié à votre situation.

Tu pourrais aussi aimer

A propos de lauteur: